FluTrackers

Tracking Infectious Diseases since 2006

PayPal Verified medpedia.com

FluTrackers.com Inc. is a 501(c)(3) charity

Nederlandse taal Foro de Español de FluTrackers Francophones des FluTrackers Forum Italiano FluTrackers Latest Posts

www www.flutrackers.com



Go Back   FluTrackers > Autres défis > Piraterie

Reply
 
Thread Tools Search this Thread Display Modes
  #1  
Old November 22nd, 2008, 07:23 AM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default Sirius Star

Crédits: DeniseAlaska

Traduction automatique
Pirates somaliens de la chasse des Islamiste »


Il y a des craintes si la rançon est payée d'autres pétroliers géants sera visée


Les insurgés islamistes somaliens ont commencé rechercher les pirates qui ont détourné un pétrolier Saoudien-possédé géant le samedi passé, des rapports disent.

Un porte-parole pour le groupe d'Al-Shabab, Abdelghafar Musa, a dit que détournant un bateau Musulman-possédé était un crime important et ils poursuivraient ceux responsables.

Les pirates vraisemblablement essayent d'obtenir une rançon portant sur plusieurs millions du dollar.
On pense que le bateau, l'étoile de Sirius, est soit ancré outre du port somalien de Haradheere.
Il a un équipage international de 25 personnes et porte la valeur de $100m (£67m) de pétrole brut.

« Exposition de la force »

« Nous sommes vraiment désolés d'entendre que le bateau saoudien a été tenu en Somalie, » M. Musa avons dit Associated Press.



« Nous les combattrons. »
Les rapports ont indiqué que les combattants islamistes étaient descendus sur Haradheere dans une exposition apparente de la force, dire ils recherchaient les pirates.

« Les Islamiste sont arrivés recherchant les pirates et le lieu du bateau saoudien, » un aîné anonyme dans le port a indiqué l'agence de presse de Reuters.

« J'ai vu quatre voitures complètement des Islamiste conduisant dans la ville par le coin au coin. Les Islamiste disent qu'ils attaqueront les pirates pour détourner un bateau musulman. »
Un autre rapport a suggéré que la milice et les combattants locaux de Shebab soient arrivés dans Harardhere dans un mouvement de se placer pour une part de tous les corrompre.

« Il y a beaucoup de miliciens qui sont arrivés dans la ville et ils veulent obtenir une part des pirates si la rançon est payée, » Ahmed Abdullahi, un aîné local, ont été cités par l'agence de presse d'AFP comme disant. En attendant, le Kenya a rendu compte vendredi que des pirates somaliens avaient été payés plus que $150m (£101m) dans les rançons en 12 mois derniers.


Histoire des NOUVELLES de BBC :

http://news.bbc.co.uk/2/hi/africa/7743204.stm

Édité : 2008/11/21 22:44 : GMT 16
Reply With Quote
  #2  
Old November 25th, 2008, 05:38 AM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default Re: Sur la piraterie en mer

Somalie: les pirates du supertanker campent sur leurs exigences financières


58 minutes


Les pirates somaliens maintenaient lundi leurs prétentions financières -25 millions de dollars- pour libérer le superpétrolier saoudien, joyau de leurs récentes prises qui ont conduit les armateurs à demander à l'ONU un blocus naval le long des côtes somaliennes. Photo:/AFP




AFP - mardi 25 nov, 04 h 36

MOGADISCIO, (AFP) - Les pirates somaliens maintenaient lundi leurs prétentions financières - 25 millions de dollars - pour libérer le superpétrolier saoudien, joyau de leurs récentes prises qui ont conduit les armateurs à demander à l'ONU un blocus naval le long des côtes somaliennes.



"Nous n'avons pas changé le montant de la rançon qui demeure exactement à 25 millions de dollars. Lorsque nous voudrons modifier ce montant, cela devra être accepté à l'unanimité, par l'ensemble des personnes impliquées", a déclaré à l'AFP leur porte-parole, Mohamed Said, par téléphone depuis le port somalien d'Harardhere.


La capture le 15 novembre du Sirius Star, long de 330 mètres et renfermant dans ses cales 300.000 tonnes de pétrole, est l'opération la plus spectaculaire menée jusqu'à présent par des pirates somaliens, qui ont attaqué une centaine de bateaux cette année.


Les pirates exigent depuis jeudi une rançon de 25 millions de dollars pour libérer le Sirius Star dont la cargaison de pétrole est estimée à 100 millions de dollars. Ils avaient alors donné 10 jours aux "Saoudiens" pour s'acquitter de la somme, menaçant dans le cas contraire de prendre des mesures qui pourraient être "désastreuses".


Le superpétrolier, qui avait été pris d'assaut en plein océan Indien, est au mouillage depuis mardi dernier dans la zone d'Harardhere, petit port de pêche et repaire des pirates situé à environ 300 km au nord de Mogadiscio.


"Nous déplaçons le bateau de temps à autre, d'un endroit à un autre, pour des raisons tactiques. C'est comme un jeu de guerre. Nous n'emmenons pas le bateau trop loin", a expliqué Mohamed Said.


"Nous disposons toujours d'assez de monde au sol et sur le bateau. Personne ne peut nous terroriser. Toute tentative pour prendre le bateau de force est futile", a-t-il assuré.


Dimanche, les insurgés islamistes, les shebab, à la tête de l'insurrection en Somalie, avaient mis en garde les pirates, les enjoignant de libérer le navire "s'il veulent la paix".


Mohamed Said avait rétorqué que les pirates ne craignaient pas ces menaces.


La recrudescence des attaques de pirates, de plus en plus téméraires et éloignées des côtes somaliennes, a conduit des armateurs, réunis lundi à Kuala Lumpur, à demander aux Nations unies de mettre en place un blocus naval des côtes somaliennes.


"Il serait peut-être bon de voir les Nations unies coordonner une action navale au large de la Somalie. (L'ONU) pourrait imposer un blocus le long de la côté somalienne", a ainsi déclaré Peter Swift, représentant l'Association internationale des armateurs pétroliers (Intertanko), basée à Londres.


Si les actes de piraterie ne cessent pas, elles auront des conséquences sérieuses sur le commerce mondial, 90% s'effectuant par la voie maritime, ont aussi prévenu les armateurs, appelant au déploiement d'une "mission maritime de maintien de la paix".


Interrogé sur l'idée d'un blocus, le secrétaire général de l'Otan Jaap de Hoop Scheffer a écarté cette idée en l'état: "Le blocus des ports (de Somalie) n'est pas envisagé par l'Otan", tout en rappelant que l'alliance réfléchissait "à ses responsabilités à plus long terme" face à la piraterie.

L'Otan a envoyé fin octobre une flottille de quatre navires de guerre croiser dans les parages et l'Union européenne (UE) doit prendre le relais le 8 décembre avec cinq ou six bateaux assistés d'avions de patrouille maritime.


Des bateaux de nombreux pays, -France, Espagne, Russie, Inde et Corée du Sud notamment-, ainsi que des navires américains de la Task Force 150 d'appui aux opérations en Afghanistan, participent aussi déjà à la sécurisation de la zone.


Le chef de la Ligue arabe, Amr Moussa, a estimé lundi que les pays arabes devraient former une force navale commune qui "pourrait collaborer avec les autres puissances de la région pour promouvoir la sécurité".


La Marine française tentait de dissuader six à sept voiliers d'appareiller du port d'Aden en direction des Seychelles, de peur qu'ils soient victimes d'actes de piraterie, a indiqué le vice-amiral français Gérard Valin, commandant la zone maritime de l'océan Indien, lundi soir.


Il s'agit de voiliers de 15 à 16 mètres de longueur, "en grande majorité français", croisant à une allure de six noeuds maximum, a-t-il précisé.
Un cargo yéménite a récemment été capturé par des pirates somaliens dans le golfe d'Aden, a indiqué mardi à l'AFP un responsable maritime kényan.

Selon Andrew Mwangura, le responsable de la branche est-africaine du Programme d'assistance aux marins, le bateau arraisonné est le MV Amani.
Les pirates somaliens détiennent à l'heure actuelle au moins 17 bateaux et plus de 250 membres d'équipage.

http://qc.news.yahoo.com/s/afp/08112...minalit___prev
Reply With Quote
  #3  
Old November 25th, 2008, 11:17 AM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default Re: Sur la piraterie en mer

Les pirates somaliens négocient âprement les navires capturés


43 minutes



MOGADISCIO (AFP) - Les pirates somaliens étaient engagés mardi dans d'âpres négociations avec les propriétaires de plusieurs navires capturés au large de la Somalie, dont le superpétrolier saoudien détourné le 15 novembre et un cargo ukrainien retenu depuis deux mois avec sa cargaison de tanks.



Les négociations se poursuivent avec les propriétaires du tanker. J'espère qu'ils comprendront la situation", a déclaré le porte-parole des pirates Mohamed Said, joint par l'AFP au téléphone à Harardhere, port côtier somalien où est actuellement ancré le Sirius Star.


"Le prix n'a pas changé", soit 25 millions de dollars, a-t-il affirmé alors que diverses informations faisaient état d'une révision à la baisse du montant de la rançon demandée.


La capture du Sirius Star - 330 mètres de long et une cargaison de 300.000 tonnes de pétrole estimée à 100 millions de dollars - est l'opération la plus spectaculaire jamais menée par des pirates somaliens.

Le superpétrolier, pris d'assaut en plein océan Indien, est au mouillage depuis dix jours dans la zone d'Harardhere, à 300 km au nord de Mogadiscio, un des nombreux repaires de pirates de la côte somalienne.

Ce week-end, la tension était montée d'un cran à Harardhere, les insurgés islamistes radicaux, les shebab qui contrôlent la plus grande partie du pays, ayant massé des hommes dans la zone et menacé d'attaquer les pirates.


Interrogé sur ce point, Mohamed Said a affirmé que les pirates avaient renforcé leur dispositif à terre: "Nous avons une présence encore plus forte à Harardhere et il n'y a aucune menace à terre".

Le porte-parole des pirates a également assuré que les 25 membres d'équipage étaient traités "de façon bien élevée".


Un autre groupe de pirates a radicalement revu à la baisse la rançon demandée pour le cargo ukrainien MV Faina, capturé le 25 septembre avec sa cargaison d'armes et de 33 chars T-72 de conception soviétique.

"Nous demandons trois millions de dollars pour libérer le MV Faina", a affirmé Sugule Ali, porte-parole du groupe de pirates qui a capturé le navire, alors que la rançon initiale était de 35 millions.


"Nous perdons beaucoup de temps en attendant une solution à ces négociations prolongées. L'armateur devrait saisir immédiatement cette opportunité pour recouvrer sa propriété", a-t-il ajouté par téléphone depuis le MV Faina.


Les pirates avaient déjà revu à la baisse, à 8 millions de dollars, leurs prétentions pour libérer le navire, sa vingtaine de membres d'équipage et sa cargaison.


Une autre négociation se trouvait "proche d'un accord" avec un groupe de pirates non identifiés pour la libération d'un tanker turc chargé de 4.500 tonnes de produits chimiques, capturé le 12 novembre dans le golfe d'Aden.


"Nous sommes en négociations avec les pirates sur le montant d'une rançon qu'ils nous ont demandée. Nous sommes proches d'un accord", a indiqué Kubilay Marangoz, un avocat de la firme maritime YDC propriétaire du navire, sans préciser le montant de cette rançon.


D'autres pirates demandent également deux millions de dollars pour libérer un cargo yéménite capturé ces derniers jours dans le golfe d'Aden, a indiqué une source officielle à Sanaa.


Selon le Bureau maritime international (BMI), la situation au large des côtes somaliennes est devenue "hors de contrôle". Près de 40 navires ont été capturés depuis le début de l'année, dont au moins 17 sont toujours aux mains des pirates avec 250 membres d'équipage.


L'Union européenne (UE) a donné son feu vert le 10 novembre à sa première mission navale pour lutter contre la piraterie au large de la Somalie et l'Espagne a annoncé mardi l'envoi début 2009 d'une frégate dans le cadre de cette mission.d/dp

http://qc.news.yahoo.com/s/afp/08112...minalit___prev
Reply With Quote
  #4  
Old November 26th, 2008, 02:44 AM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default Re: Sur la piraterie en mer

Sirius Star: les pirates somaliens déplacent le superpétrolier pour l'éloigner des côtes

Il y a 8 heures

MOGADISCIO — Les pirates somaliens qui se sont emparés le 15 novembre du superpétrolier saoudien Sirius Star, dont la cargaison est évaluée à 100 millions de dollars, ont déplacé le bateau pour l'emmener un peu plus loin des côtes; signe semble-t-il d'un rare mouvement défensif à la suite de menaces émises par des insurgés islamistes.

L'attaque contre le Sirius Star est à ce jour l'acte le plus audacieux commis par des pirates qui ont dominé les eaux somaliennes au cours de l'année écoulée et engrangé quelque 30 millions de dollars de rançon en dépit des efforts déployés par la communauté internationale pour mettre fin à ces agissements.

Mais le détournement du superpétrolier saoudien a été suivi de menaces émises par des extrémistes somaliens. Vendredi dernier, des islamistes radicaux ont juré de combattre les pirates et de libérer le Sirius Star battant pavillon saoudien. Deux jours plus tard, les pirates ont déplacé le bateau, l'emmenant à une cinquantaine de kilomètres au large du village côtier d'Harardhere.

Les combattants ont affirmé représenter Al-Chahab, le groupe islamiste à l'origine d'une insurrection meurtrière en Somalie, mais la direction du mouvement a démenti l'information mardi, déclarant que les menaces n'émanaient pas du porte-parole officiel du groupe.

http://www.google.com/hostednews/can...UN-JpMkc3HAB6Q
Reply With Quote
  #5  
Old November 29th, 2008, 06:04 PM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default Re: Sur la piraterie en mer

Somalie: les pirates du Sirius Star réclament toujours 25 millions de dollars

Il y a 5 jours

MOGADISCIO (AFP) — Des pirates somaliens réclamaient toujours samedi une rançon de 25 millions de dollars, à la veille de l'expiration de leur ultimatum, contre la libération du superpétrolier saoudien, le Sirius Star, menaçant sinon de mener une action "aux conséquences désastreuses".

"Les négociations se poursuivent et nous ne savons pas quand elles seront finalisées", a indiqué par téléphone Mohamed Said, porte-parole des pirates, sans exclure toutefois une prolongation de l'ultimatum qu'ils ont initialement fixé au 30 novembre.

"Même si l'ultimatum pour le paiement des 25 millions de dollars est près d'expirer, nous espérons toujours une réponse favorable", a-t-il dit sans autre précision.

"Le mouvement tactique (du bateau) se poursuit pour raison de sécurité dans la zone d'Harardhere. Ce n'est en aucun cas pour faire du mal à l'équipage du pétrolier", a-t-il ajouté, assurant qu'il souhaitait que "rien de mal ne se passe".

Dans une interview récente, le patron de la compagnie d'assurance Lloyd's a estimé qu'il "y a de grande chance" que les propriétaires du superpétrolier payent la rançon, n'ayant "pas d'autres alternatives pour préserver des vies".

Les pirates somaliens ont capturé le Sirius Star, 330 mètres de long, le 15 novembre avec ses 25 membres d'équipages, et un chargement de 300.000 tonnes de pétrole. C'est la prise la plus spectaculaire de ces écumeurs des mers, qui ont attaqué une centaine de bateaux depuis le début de l'année.

Sur le plan diplomatique, l'Ethiopie, dont des troupes sont stationnées en Somalie, continue de faire pression sur la communauté internationale pour qu'elle s'occupe de la piraterie dans le golfe d'Aden, mais aussi des problèmes politiques et sécuritaires somaliens sur le continent.

Dans un communiqué, le ministère éthiopien des Affaires étrangères souligne que la piraterie "a souvent des liens avec le terrorisme et la politique. Il y a des preuves que c'est le cas avec des groupes terroristes en Somalie", invitant les Occidentaux à s'attaquer "aux causes du problème en Somalie même".

De son côté, le Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi, de retour du Yémen, a déclaré que "en soutenant directement les extrémistes en Somalie (...), l'Erythrée est responsable de la piraterie rampante dans la région".

Les deux voisins de la Corne de l'Afrique entretiennent des relations très tendues depuis le conflit meurtrier qui les a opposés entre 1998 et 2000, et s'accusent mutuellement du chaos qui règne en Somalie.

Vendredi, un chimiquier battant pavillon libérien, le Biscaglia, a été attaqué dans le Golfe d'Aden par un groupe de six pirates, en dépit de la présence à bord de trois agents d'une compagnie privée de sécurité britannique.

Selon le directeur de la compagnie Anti Piracy Maritime Security Services (APMSS), Nick Davis, son équipe de trois hommes, deux Britanniques et un Irlandais, "embarquée sur le MV Biscaglia a subi une attaque importante de pirates équipés d'armes automatiques et de lance-roquettes".

Cette équipe, qui comprenait "d'anciens militaires britanniques", précise la société, a mené une "résistance soutenue" afin d'"empêcher les assaillants d'aborder sur le bateau le temps nécessaire pour que l'équipage se mette en sécurité (...) et qu'une assistance soit demandée aux navire de la coalition".

"L'équipe a finalement été débordée quand les assaillants ont réussi l'abordage et tiré sur l'équipe de sécurité embarquée", a ajouté M. Davis, selon lequel ses agents ont finalement été obligés de quitter le navire en sautant à la mer. Ils ont été repêchés par un hélicoptère allemand.

http://www.google.com/hostednews/afp...lN28ahgFfMM1QQ
Reply With Quote
  #6  
Old December 25th, 2008, 06:59 AM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default Re: Sur la piraterie en mer

L'Ethiopie déclare que le retrait de ses troupes de Somalie est "irréversible"





2008-12-25 07:28:41







ADDIS ABEBA, 24 décembre (Xinhua) -- Le porte-parole du ministère éthiopien des Affaires étrangères, Wahide Belay, a déclaré mercredi que la décision de l'Ethiopie de retirer ses troupes de Somalie était "irréversible".



Il a indiqué à des journalistes que cette décision avait été approuvée par la Chambre des représentants du peuple (chambre basse).



"L'armée éthiopienne, qui a accompli avec succès sa mission en Somalie, sera retirée", a-t-il souligné.



L'Ethiopie, at--il ajouté toutefois, va continuer è soutenir les activités visant à assurer la paix et la stabilité en Somalie après le retrait de ses troupes avant la fin de l'année.



"En tant que président actuel de l'Autorité intergouvernementale sur le développement (IGAD), membre du Conseil de paix et et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (...), l'Ethiopie continuera fà faire des efforts pour aider à sauvegarder la paix et la stabilité en Somalie", a déclaré Ashide Belay.



Le ministère éthiopien des Affaires étrangères a annoncé le mois dernier que les troupes éthiopiennes quitteraient la Somalie avant la fin de l'année. Cette annonce a provoqué la panique dans la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), dont les troupes de maintien de la paix ont encore besoin de temps pour prendre en charge le maintien de la sécurité dans le pays.



Wahide a par ailleurs indiqué que la piraterie au large de la Somaie était devenue une menace internationale majeure et que pour y faire face, il faut régler les problèmes sur le terrain en Somalie.



Pourtant, a poursuivi Wahide, l'Ethiopie ne peut pas continuer seule à assumer la responsabilité.


"La responabilité doit être un fardeau à partager par la communauté internationale", a-t-il dit.






http://www.french.xinhuanet.com/fren...ent_785809.htm

Yémen

Un centre de lutte contre la piraterie dans le golfe d'Aden

par RFI
Article publié le 25/12/2008 Dernière mise à jour le 25/12/2008 à 18:25 TU
Le <i>Sirius Star</i> : la prise de ce superpétrolier saoudien le 17 novembre 2008 est le plus haut fait d'armes des pirates.(Photo : Reuters) Le Sirius Star : la prise de ce superpétrolier saoudien le 17 novembre 2008 est le plus haut fait d'armes des pirates.
(Photo : Reuters)


Pour lutter contre la piraterie maritime, le gouvernement yéménite a annoncé la création d'un centre régional de lutte contre la piraterie impliquant dix pays riverains du golfe d'Aden et de la mer Rouge, au moment où se renforce dans la région la présence navale multinationale. Ce centre sera opérationnel dans six mois.




Deux raisons, essentiellement, expliquent cette décision de créer un centre régional de lutte contre la piraterie maritime.



D'abord, la piraterie elle même, et le manque à gagner qu'elle génère. Plus d'une centaine de bateaux ont été attaqués depuis le début de l'année. 42 d'entre eux ont été capturés. Sans compter les rançons astronomiques qu'un armateur doit payer pour récupérer les équipages et les cargaisons. D’ailleurs, de plus en plus de navires, plutôt que d'avoir maille à partir avec des pirates, préfèrent se dérouter et empruntent d'autres routes que le canal de Suez pour parvenir à bon port.



Lutter contre la piraterie est donc aussi une nécessité économique pour le Yémen, l’Egypte, Oman, la Somalie, Djibouti, l'Arabie Saoudite, le Soudan et la Jordanie.

Seconde raison: tous ces pays redoutent qu'une armada de navires de guerres étrangers, occidentaux pour la plus part, n’encombre leurs eaux territoriales sous prétexte de lutter contre les pirates.

Pas question pour autant, pour tous les pays du golfe et de la mer Rouge, de créer une flotte commune pour intervenir. Ce sera à la marine du pays le plus proche d'un acte de piraterie d'intervenir le cas échéant.

http://www.rfi.fr/actufr/articles/108/article_76535.asp
Reply With Quote
  #7  
Old January 7th, 2009, 06:42 AM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default Des bâtiments saudiens participent à la lutte contre la piraterie dans les eaux somaliennes

Des bâtiments saudiens participent à la lutte contre la piraterie dans les eaux somaliennes


Par Rédacteur en chef.

Publié le 7 janvier 2009, dernière mise à jour le 7 janvier 2009.


Trois frégates saudiennes modernes patrouillent depuis la mi-décembre dans le golfe Persique, le golfe d’Aden et la mer Rouge pour protéger les navires de commerce saoudiens contre les attaques de pirates somaliens.


Les frégates sont équipées d’hélicoptères pour une réaction rapide et la protection des navires menacés, en coopération avec d’autres marines.

Référence :

Al-Khaleej (Emirats-Arabes-Unis)

http://www.corlobe.tk/article12154.html
Reply With Quote
  #8  
Old January 9th, 2009, 09:13 AM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default Le Sirius Star relâché contre une rançon parachutée de 3 M USD - 5 pirates se noient en s'enfuyant

Somalie: les pirates annoncent avoir relâché le superpétrolier saoudien

Il y a 1 heure


Le pétrolier saoudien Sirius Star le 19 novembre 2008


NAIROBI (AFP) — Le chef des pirates somaliens qui détenaient le superpétrolier saoudien Sirius Star et ses 25 membres d'équipage depuis le 15 novembre a annoncé à l'AFP avoir "libéré" le navire vendredi.

"Tous nos hommes ont à présent quitté le Sirius Star. Le navire est libre, l'équipage est libre", a déclaré Mohamed Said à l'AFP par téléphone depuis le port de Harardhere, à environ 300 km au nord de la capitale Mogadiscio.

Les pirates avaient réclamé le 19 novembre le paiement d'une rançon de 25 millions de dollars pour relâcher le bateau et avaient depuis réduit leurs exigences financières. On ignorait vendredi si une rançon avait été versée.
"Il y a eu des problèmes de dernière minute mais à présent, tout est finalisé", a ajouté Mohamed Said, sans autre précision sur la nature de ce contretemps.

Un autre pirate du même groupe, Sahafi Abdi Aden, interrogé par téléphone à Harardhere, a confirmé que la prise d'otages était terminée.
"Je suis à Harardhere à l'heure actuelle et la question du Sirius Star a été résolue pacifiquement. Je ne peux pas entrer dans les détails de l'accord mais je peux vous dire que le bateau est libre", a-t-il assuré à l'AFP.

"Aucun membre d'équipage ou pirate n'a été blessé pendant cette prise d'otages", a-t-il ajouté.

L'équipage du Sirius Star comprend deux Britanniques, deux Polonais, un Croate, un Saoudien, et 19 Philippins.

Le superpétrolier est chargé de deux millions de barils de brut, soit l'équivalent de 300.000 tonnes de pétrole, une cargaison estimée à l'époque de sa capture à 100 millions de dollars. Le bateau était ancré devant Harardhere, petit port devenu l'un des principaux repaires des bandits des mers.

La capture du Sirius Star, long de 330 mètres, est l'opération de piraterie la plus spectaculaire menée au large de la Somalie.

Le pétrolier croisait dans l'Océan Indien à 480 milles nautiques (890 km) au sud-est de Mogadiscio et plein est par rapport au port kényan de Mombasa, lorsqu'il avait été pris en chasse par deux embarcations de pirates.

Une centaine de navires ont été attaqués en 2008 par les pirates somaliens, qui auraient perçu des rançons d'un montant total de quelque 120 millions de dollars.

Environ 12% du commerce maritime et 30% du pétrole brut mondial transitent par le détroit de Bab el Mandeb, goulot d'étranglement entre la mer Rouge et le golfe d'Aden, au large des côtes somaliennes.

Face à cette menace pour le commerce maritime mondial, l'Union européenne a lancé le 8 décembre la première opération navale de son histoire, "Atalante", pour traquer les bandits des mers, avec six bâtiments et trois avions de patrouille sous commandement britannique.

Jeudi, les Etats-Unis ont annoncé à leur tour la création d'une nouvelle force "multinationale" sous commandement américain pour lutter contre la piraterie dans le golfe d'Aden et l'Océan Indien.

http://www.google.com/hostednews/afp...Vz8nkt8hV1UKYQ
Reply With Quote
  #9  
Old January 9th, 2009, 01:46 PM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default Piraterie: un navire libéré pour 3 M USD (source)

International

Piraterie: un navire libéré pour 3 M USD (source)



17:49|09/ 01/ 2009




MOSCOU, 9 janvier - RIA Novosti. Les pirates somaliens ont libéré le superpétrolier saoudien Sirius Star pour 3 millions de dollars, a fait savoir vendredi une source proche des ravisseurs.

"Les pirates qui avaient capturé le bâtiment saoudien ont reçu jeudi soir la somme de trois millions de dollars et relâché le navire vendredi matin", a annoncé Farah Osman qui se trouve dans la ville somalienne de Haradheere.

Auparavant, le représentant des pirates Mohamed Saïd avait déclaré que tous les pirates avaient quitté le Sirius Star, avant d'ajouter que le navire et l'équipage avaient été libérés, malgré le fait que toutes les conditions n'aient pas été remplies.

Le Sirius Star est la plus grosse prise des pirates, le montant de son fret dépasse 100 millions de dollars.

http://fr.rian.ru/world/20090109/119403152.html
Reply With Quote
  #10  
Old January 10th, 2009, 09:56 PM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default Somalie: le Sirius Star en route vers le large, six pirates morts noyés

Somalie: le Sirius Star en route vers le large, six pirates morts noyés

Il y a 17 heures


Photo publiée le 9 janvier 2009 par l'US Navy du Sirius Star après le paiement d'une rançon au large d'Harardhere



Photo publiée le 9 janvier 2009 par l'US Navy du parachutage de la raçon sur le Sirius Star au large d'Haradhere


NAIROBI (AFP) — Le superpétrolier saoudien Sirius Star faisait route samedi vers le large de la Somalie au lendemain de sa libération par les pirates somaliens, qui ont perdu six des leurs dans l'opération, morts noyés dans le naufrage d'une embarcation qui a sombré avec une partie de la rançon.

Le Sirius Star, propriété de Vela International Marine, filiale de transport maritime de la compagnie nationale saoudienne d'hydrocarbures Aramco, "fait actuellement route pour quitter les eaux territoriales somaliennes", a déclaré le ministre saoudien du pétrole, Ali al-Nouaïmi.

Selon Vela, les 25 marins du pétrolier - capturé le 15 novembre dans l'océan Indien par des pirates - sont en bonne santé. L'équipage compte deux Britanniques, deux Polonais, un Croate, un Saoudien et 19 Philippins.

Toujours en Somalie, un autre groupe de pirates a relâché un second navire de commerce, le Delight, cargo iranien battant pavillon de Hong-Kong chargé de 36.000 tonnes de blé et attaqué le 18 novembre dans le golfe d'Aden, a annoncé samedi la radio nationale iranienne, sans préciser si une rançon avait été payée aux pirates.

Pour le Sirius Star, aucune indication n'a été fournie du côté saoudien sur le paiement d'une rançon aux pirates qui, selon des informations non confirmées, serait de l'ordre de trois millions de dollars.

"Je ne peux pas commenter ce genre d'informations", a répondu à l'AFP un porte-parole de Vela.

Conformément à leurs habitudes, les pirates somaliens - qui exigeaient à l'origine une rançon de 25 millions de dollars - ont été nettement plus loquaces sur le déroulement des opérations.

Sans vouloir révéler le montant exact de la rançon, leur chef, Mohamed Said, a expliqué samedi à l'AFP qu'ils avaient perdu une partie du butin dans le naufrage - après la libération du pétrolier - d'une embarcation qui a coûté la vie à six bandits.

"Six de nos gars ont péri en mer en revenant du supertanker saoudien" lorsque leur embarcation a chaviré, a-t-il raconté, joint au téléphone depuis Nairobi à Harardhere, repaire de pirates situé à 300 km au nord de Mogadiscio devant lequel le Sirius Star était ancré depuis sa capture.

"La petite embarcation à bord de laquelle se trouvaient ceux qui sont morts et huit autres pirates qui ont survécu était surchargée et naviguait à grande vitesse car ils avaient peur d'être pris en chasse" par les forces de la coalition navale internationale antipiraterie, a-t-il ajouté, soulignant: "il y avait également 300.000 dollars à bord du bateau, que l'on n'a pas encore retrouvés".

Selon Mohamud Aden, un habitant d'Haradheere, le naufrage est accidentel: "les pirates étaient fous de joie (avec la rançon) et assez effrayés de la présence de machines de guerre étrangères. Ils allaient trop vite".

Le pétrolier, lancé en 2008 et d'une valeur de 150 millions de dollars, est chargé de deux millions de barils de brut, une cargaison estimée à l'époque de sa capture à 100 millions de dollars.

La prise du Sirius Star, long de 330 mètres, est l'opération de piraterie la plus spectaculaire menée à ce jour au large de la Somalie.

Une centaine de navires ont été attaqués en 2008 par les pirates somaliens, qui auraient perçu des rançons d'un montant total de quelque 120 millions de dollars.

Environ 12% du commerce maritime et 30% du pétrole brut mondial transitent par le détroit de Bab el Mandeb, goulot d'étranglement entre la mer Rouge et le golfe d'Aden, au large des côtes somaliennes.

Face à cette menace pour le commerce maritime mondial, l'Union européenne a lancé le 8 décembre la première opération navale de son histoire pour traquer les bandits des mers.

Jeudi, les Etats-Unis ont annoncé à leur tour la création d'une nouvelle force multinationale pour lutter contre la piraterie au large de la Somalie.

http://www.google.com/hostednews/afp...O2kbmnkyPpClRw
Reply With Quote
  #11  
Old January 11th, 2009, 06:19 AM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default Le Sirius Star relâché

Le Sirius Star relâché

Mise à jour le vendredi 9 janvier 2009 à 22 h 21



Photo: La Presse Canadienne /AP
Le Sirius Star peut transporter jusqu'à 2 millions de barils de pétrole brut dans ses soutes. (archives)


Les pirates somaliens ont annoncé avoir libéré le superpétrolier saoudien Sirius Star et ses 25 membres d'équipage dont ils s'étaient emparés en novembre dernier.

Une source proche des pirates a indiqué qu'une rançon de 3 millions de dollars leur avait été versée. Cette information n'a cependant pas été confirmée par l'armateur du navire, le géant pétrolier Aramco.

Selon cette source, les pirates exigeaient davantage, mais se sont contentés des 3 millions. Elle ajoute que les pirates se seraient disputés sur la répartition du butin et que le premier groupe d'hommes armés qui a quitté le navire avec sa part a chaviré et cinq pirates se sont noyés.

Les pirates avaient capturé le Sirius Star le 15 novembre dernier dans l'océan Indien, au large du Kenya. Ils ont ensuite exigé une rançon de 25 millions de dollars pour le libérer. Depuis, ils avaient réduit leur demande.
Le Sirius Star a été lancé en 2008. Il vaut 150 millions de dollars. Sa cargaison de 2 millions de barils de pétrole brut est estimée à environ 100 millions de dollars. Il est ancré devant le port de Harardere, un repaire de pirates notoire en Somalie.

Son équipage est composé de 25 marins, 2 Britanniques, 2 Polonais, 1 Croate, 1 Saoudien, et 19 Philippins.

La prise du superpétrolier constitue l'opération de piraterie la plus spectaculaire menée jusqu'à maintenant dans la région.

Jeudi, les États-Unis ont annoncé qu'une nouvelle force navale internationale, sous commandement américain, allait commencer prochainement à patrouiller au large des côtes de la Somalie, où les actes de piraterie sont fréquents.

Radio-Canada.ca avec Agence France Presse et Reuters

http://www.radio-canada.ca/nouvelles...etrolier.shtml
Reply With Quote
  #12  
Old January 11th, 2009, 12:16 PM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default Trois millions de dollars tombés du ciel

Trois millions de dollars tombés du ciel

Partager sur Viadeo | Envoyer à un ami | ShareThis



Le pétrolier saoudien retenu en otage par les pirates somaliens a apparemment été libéré contre une rançon de trois millions de dollars, dont une partie aurait été déposée par un parachutage de précision sur le pont. Vous le voyez? [NYT]




http://www.gizmodo.fr/2009/01/10/tro...s-du-ciel.html
Reply With Quote
  #13  
Old January 12th, 2009, 09:03 PM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default PIRATERIE AU LARGE DE LA SOMALIE : Parachutes dorés et faux billets

PIRATERIE AU LARGE DE LA SOMALIE : Parachutes dorés et faux billets
Le versement des rançons aux pirates somaliens, parachutées à bord même du bateau capturé ou plus traditionnellement contenues dans des valises transitant par les capitales d’Afrique de l’Est, réserve parfois de bien mauvaises surprises pour ces flibustiers modernes.

NAIROBI - Lorsque le superpétrolier saoudien Sirius Star a été relâché vendredi, les quelque huit semaines de prise d’otage ont pris une tournure désastreuse pour une partie des pirates : six d’entre eux se sont noyés lorsque leur embarcation a chaviré, et avec eux une partie de la rançon a disparu. "Leur petite embarcation était surchargée et allait trop vite (...) Les rescapés nous ont dit qu’ils craignaient une intervention d’une des marines étrangères pour tenter de les interpeller", a expliqué le chef de ce groupe de pirates, Mohamed Said. Les pirates somaliens, essentiellement d’anciens pêcheurs et garde-côtes, ont mené plus de cent attaques de navires en 2008, entraînant le déploiement de nombreux bâtiments de guerre étrangers dans la région.

Selon plusieurs pirates, la rançon versée pour la libération du Sirius Star, leur plus belle prise à ce jour, s’élève à trois millions de dollars (2,3 millions d’euros). "Le gros de la rançon a été payé à terre mais la part des pirates qui étaient encore à bord, a été parachutée par un petit avion", a expliqué une source proche des négociations. La marine américaine, présente dans la zone, a diffusé des photos montrant un petit parachute à l’aplomb du Sirius Star, d’une superficie équivalente à environ trois terrains de football. Selon des habitants sur place, le corps d’un des six pirates a depuis été retrouvé sur la côte, avec 150.000 dollars (111.360 euros) dans les poches. Les pirates somaliens exigent le paiement des rançons en liquide, pour éviter toute trace, avec le risque certain de se voir remettre de la fausse monnaie.

Le Ponant, un trois-mâts de luxe français capturé en avril 2008, demeure ainsi gravé dans les mémoires des pirates somaliens comme l’un de leur pire souvenir. Non seulement des troupes d’élite françaises étaient intervenues à terre juste après le versement de la rançon et avaient arrêté six pirates présumés. Mais, selon plusieurs hommes d’affaires du nord-est de la Somalie ayant requis l’anonymat, une partie de la rançon de 1,2 million de dollars (890.882 EUR) comprenait des faux billets. "Je voulais conclure une affaire avec l’un des pirates (du Ponant) et j’ai vu que les billets étaient contrefaits. Dans une liasse, tous les billets avaient le même numéro de série", a-t-il relaté. Depuis ces mésaventures, les pirates ont pris des mesures : ceux du Sirius Star disposaient ainsi d’une machine à compter les billets et d’un détecteur de faux billets. De même, ils n’acceptent que des billets de 100 et 50 dollars et ont des préférences pour certaines années de fabrication. "Ils ne prendront pas de billets de 100 dollars de 1996 et ils essaient aussi d’éviter les billets très récents, de peur qu’on ne remonte leur trace plus facilement", a expliqué une source somalienne impliquée dans plusieurs négociations.

Quant au montant de la rançon, objet d’âpres débats entre pirates eux-mêmes, il prend le plus souvent en considération les frais engagés pendant la prise d’otage : nourriture à bord, fuel pour le générateur, sacs de khat (une plante euphorisante) pour les pirates et cigarettes pour l’équipage. La plupart de ces achats seront couverts par des hommes d’affaires locaux qui "investissent" sur un groupe de pirates. "Ils paieront pour la nourriture et les cigarettes, ils avanceront également les frais des proches des pirates, en espérant recevoir une récompense lorsque les gars reviendront à terre avec l’argent de la rançon", explique cette source somalienne.

Reply With Quote
  #14  
Old January 12th, 2009, 09:05 PM
Diane Morin's Avatar
Diane Morin Diane Morin is offline
Éditeur et Directeur de Francophones des FluTrackers
 
Join Date: Mar 2007
Location: Ville de Québec
Posts: 33,456
Default Les pirates se noient : bien mal acquis ne profite jamais

Les pirates se noient : bien mal acquis ne profite jamais




Le superpétrolier Sirius Star, détourné en novembre 2008 par des pirates somaliens, a été relâché le 9 janvier contre trois millions de dollars. Mais les pirates ont chaviré et cinq sont morts noyés alors qu'ils filaient avec leur butin !

Le Sirius Star, navire maritime battant pavillon libérien et appartenant à une filiale du groupe pétrolier saoudien Aramco, avait été capturé le 15 novembre 2008 au large du port de Mombasa (Kenya). Il a été libéré le 9 janvier contre trois millions de dollars. À l'origine, les pirates exigeaient une rançon de 25 millions de dollars.
Mais ils n'ont pu profiter bien longtemps de leur butin : alors qu'ils s'enfuyaient, leur embarcation a sombré en raison du mauvais temps, et cinq pirates se sont noyés dans le naufrage. Deux d'entre eux ont nagé et ont survécu. Un autre est toujours porté disparu.

Mobilisation internationale dans le golfe d'Aden


La prise spectaculaire de ce supertanker qui transportait 25 membres d'équipage de nationalité britannique, polonaise, croate, saoudienne et philippine, et un chargement de pétrole évalué à 100 millions de dollars, avait accru la mobilisation internationale contre la piraterie dans cette région, devenue l'une des routes maritimes les plus dangereuses au monde. Une trentaine de cargos y ont été détournés en 2008, soit deux fois plus qu'en 2007.

La mission Atalante

C'est pour tenter de sécuriser cette zone maritime que l'Union européenne a lancé le 8 décembre 2008 la mission Atalante, première opération navale commune de son histoire. Plus de huit pays européens dont la France ont envoyé des navires de guerre qui patrouillent dans le golfe d'Aden et tentent d'intercepter les pirates somaliens. Début janvier 2009, la Marine nationale a fait savoir qu'elle avait déjoué plusieurs attaques et intercepté une vingtaine de pirates.

Nathalie Arensonas

http://www.wk-transport-logistique.f...te-jamais.html
Reply With Quote
Reply


Currently Active Users Viewing This Thread: 1 (0 members and 1 guests)
 
Thread Tools Search this Thread
Search this Thread:

Advanced Search
Display Modes

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is On


Disclaimers:

The reader is responsible for discerning the validity, factuality or implications of information posted here, be it fictional or based on real events. Moderators on this forum make every effort to review the material posted on this site however, it is not realistically possible for our staff to manually review each post.

The content of posts on this site, including but not limited to links to other web sites, are the expressed opinion of the original authors or posters and are not endorsed by, or representative of the opinions of, the owners or administration of this website. The posts on this website are the opinion of the specific author or poster and should not be construed as statements of advice or factual information.

Not all posts on this website are intended as truthful or factual assertion by their authors. NO posts on this website should be considered factual information on face value alone. Users are encouraged to USE DISCERNMENT and do their own follow up research while reading and posting on this website. FluTrackers.com Inc. reserves the right to make changes to, corrections and/or remove entirely at any time posts made on this website without notice. In addition, FluTrackers.com Inc. disclaims any and all liability for damages incurred directly or indirectly as a result of a post on this website.

This site is provided "as is" without warranty of any kind, either expressed or implied. You should not assume that this site is error-free or that it will be suitable for the particular purpose which you have in mind when using it. In no event shall FluTrackers.com Inc. be liable for any special, incidental, indirect or consequential damages of any kind, or any damages whatsoever, including, without limitation, those resulting from loss of use, data or profits, whether or not advised of the possibility of damage, and on any theory of liability, arising out of or in connection with the use or performance of this site or other documents which are referenced by or linked to this site.

Finally, FluTrackers.com Inc. reserves the right to delete, correct, or make changes to any post on this website without notice at any time for any reason.

Fair Use Notice:
This site may contain copyrighted material the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. Users may make such material available in an effort to advance awareness and understanding of issues relating to public health, civil rights, economics, individual rights, international affairs, liberty, science & technology, etc. We believe this constitutes a 'fair use' of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C.Section 107, the material on this site is distributed to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes.

In accordance with industry accepted best practices we ask that users limit their copy / paste of copyrighted material to the relevant portions of the article you wish to discuss and no more than 1 paragraph, and in no case more than 50% of the source material provide a link back to the original article and provide your original comments / criticism in your post with the article. Please remember you are responsible for what you post on the internet and you could be sued by the original copyright holder if you do not honor these rules.

If you are a legal copyright holder or a designated agent for such and you believe a post on this website falls outside the boundaries of "Fair Use" and legitimately infringes on yours or your clients copyright

we may be contacted concerning copyright matters at:

FluTrackers.com Inc.
c/o Sharon Sanders
1676 Hibiscus Avenue
Winter Park, Florida 32789
Phone: 407-745-1513
E-Mail: flutrackers@earthlink.net

In accordance with section 512 of the U.S. Copyright Act our contact information has been registered with the United States Copyright Office. "Safe Harbor" noticing procedures as outlined in the DMCA apply to this website concerning all 3rd party posts published herein.

If notice is given of an alleged copyright violation we will act expeditiously to remove or disable access to the material(s) in question.

All 3rd party material posted on this website is the copyright of the respective owners / authors. FluTrackers.com Inc. makes no claim of copyright on such material.

For more information please visit: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml

Please be aware any communications sent complaining about a post on this website may be posted publicly at the discretion of the administration.

FluTrackers Does Not Provide Any Medical Advice:

FluTrackers, Inc. does not provide medical advice. Information on this web site is collected from various internet resources, and the FluTrackers board of directors makes no warranty to the safety, efficacy, correctness or completeness of the information posted on this site by any author or poster.

The information collated here is for instructional and/or discussion purposes only and is NOT intended to diagnose or treat any disease, illness, or other medical condition. Every individual reader or poster should seek advice from their personal physician/healthcare practitioner before considering or using any interventions that are discussed on this website.

By continuing to access this website you agree to consult your personal physican before using any interventions posted on this website, and you agree to hold harmless FluTrackers.com Inc., the board of directors, the members, and all authors and posters for any effects from use of any medication, supplement, vitamin or other substance, device, intervention, etc. mentioned in posts on this website, or other internet venues referenced in posts on this website.

By using and/or accessing this site, either passively or actively, you are agreeing to all of the above conditions. Also, by using and/or accessing this site, either passively or actively, you agree to conduct all business and legal affairs related to this website in the jurisdiction of Flutrackers.com Inc. which is registered in Central Florida, USA.

These Disclaimers are subject to change at anytime.

Email the Webmaster with questions or comments about this site at flutrackers@earthlink.net


All times are GMT -4. The time now is 04:01 PM.


H1N1 Influenza Swine Flu Avian Flu Infectious Diseases. Powered by vBulletin® Version 3.8.7
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Template-Modifications by TMS